Exposé d'Heidie et Caroline

Le Danemark

DSCN0995

Le Danemark est au nord de la France. Pour aller au Danemark, il faut traverser la Belgique, les Pays-Bas, et l'Allemagne.C'est un petit pays avec beaucoup d'îles. Il ya beaucoup de ponts, et même un grand pont qui fait 22 kilomètres.

Copenhague est la capitale du Danemark. Le symbole de Copenhague est la petite sirène, tout comme à Paris, c'est la Tour Eiffel.

DSCN0989

A Copenhague, il y a beaucoup de maisons multicolores.

DSCN0990

Au Danemark, on ne paie pas avec des euros, mais avec des couronnes danoises.

DSCN0996

Ce sont des pièces avec des trous au milieu. 5 couronnes danoises est égale à 1 euros.

Sur la plage on peut rouler en voiture ou en camping car.

DSCN0993

Il y a au Danemark, des falaises de craies. Elles sont très hautes et toutes blanches.

DSCN0994DSCN0997 Bloc de craie

C'est au Danemark qu'on a inventé les Lego. On peut troouver un parc d'attraction qui s'appelle legoland ou on s'amuse bien.

DSCN0991 DSCN0992

DSCN0988

DSCN0987

Heidie et Caroline

 

LA CALLIGRAPHIE

L'écriture sous toute ses formes

Suite à notre atelier d'écriture des hiéroglyphes, Sulien et sa maman nous ont présenté une autre écriture bien après l'époque de l'Antiquité. C'est une autre calligraphie à l'époque du Moyen-Âge. On parle d'une "écriture Caroline" liée à l'époque Carolingienne. C'est un moyen pour les enfants de comprendre l'évolution de l'écriture à travers différentes époques et que maintenant, même s'ils trouvent cela dure, cet exercice n'est rien comparé à plusieurs siècles.

Tout d'abord, il leur a été présenté l'outil pour écrire qui n'est pas le stylo bille, mais le calame (kalam), sorte de tige de bambou biseautée pour pouvoir écrire, ou bien la plume taillée égalment pour pouvoir prendre l'encre. On traçait des traits larges ou fins (les pleins et les déliés).

DSCN0978 DSCN0980

On écrivait sur du parchemin, papier plus lourd que maintenant fabriqué avec des arbres, ou toutes sortes de végétaux, et même avec des peaux d'animaux.

DSCN0981

La maman de Sulien nous a ensuite, expliqué ce que voulait dire manuscrit : manu voulant dire main et scrit, écrit. Nous ne sommes donc pas dans une époque où les machines ou autres ordinateurs sont utilisés, mais tous ces écrits sont faits à la main et surtout par celles des moines. Ils avaient la connaissances et l'éducation pour pouvoir tout écrire.

Ils utilisaient des encres fabriquées avec des végétaux, des minéraux et des insectes. Tout ceci donnait la couleur nécessaire pour faire les enluminures ou les autres illustrations des parchemins.

DSCN0982 DSCN0983

Pour écrire une page comme celle-ci on pouvait prendre plusieurs semaines!

 DSCN0984

DSCN0985

Tout ceci a permis à Charlotte de nous présenté une tablette avec des pictogrammes, première écriture de l'Antiquité. Il n'y a pas de comparaison avec celle que l'on vient de voir !!

DSCN0986

 

La classe de CE2

Les Hiéroglyphes CE2

Les Hiéroglyphes

Pour travailler l'Antiquité, nous avons fait un atelier d'écriture très particulière, au temps des égyptiens: LES HIEROGLYPHES.

Après avoir observer leur style d'écrit, nous nous sommes initiés à l'écriture de notre prénom avec ces petits dessins représentant une lettre ou un son.

Les enfants étaient très concentrés et se sont rendus compte que ce n'était pas si simple d'écrire avec des symboles. Cependant ce fut un bon moment d'apprentissage qu'ils ont adorés.

Voici donc quelques photos de cet atelier avec en premier un traçage au crayon de bois, puis retracer au crayon noir et terminer par une frise autour de la cartouche (assemblage de dessins pour former le mot).

DSCN0975 DSCN0977

DSCN0976 DSCN0999

DSCN0998

La classe de CE2

La classe de CE2 a des incroyables talents

La classe de CE2 a des incroyables talents

Dans notre classe, les élèves sont ensemble depuis la petite section pour certains, et depuis moins longtemps pour d'autres, mais est-ce qu'on se connait si bien?

Pour apprendre à se connaître et se comprendre, il faut tout d'abord accepter nos différences. Il faut aussi bien se connaître soi-même.

Nous sommes partis de cette situation, et d'une petite BD pour illustrer ces propos.

001002

On en y réfléchissant, on s'est tous retrouvé dans une situation similaire à celle de Lucie. Alors notre projet était lancé. Nous devions connaître et présenter nos talents:

"Toi aussi tu as des talents, que l'on ne connait peut-être pas! Tu vas ta préparer à mieux te faire connaître auprès des autres. Tu vas choisir de te présenter avec le moyen qui te convient et tu auras une dizaines de minutes pour le faire..."

Autant dire que l'exercice n'est pas facile pour certains, car se présenter c'est "se donner face aux autres" et on rentre dans leur intimité. Malgré cela tout s'est bien passé, et la première période de l'année nous a apporté un enrichissement personnel et de groupe. Voici:

003

(Ps: Je suis désolée pour la présentation des photos, je suis en cours de modification... difficile ma foi, mais je vais y arriver, enfin j'espère!)

mitmalnamitwerner

mitnatmitromanmitthomas

Il y a juste ceux qui sont eux-mêmes et qui ont parlé de leur goût, de ce qu'ils aiment faire et.............c'est déjà beaucoup.

mitalexismitchlo

mitcarolinemitcaroline1

Caroline avec ses cupcakes offerts à chacun dans la classe.

mitheidiemitheidie1

Heidie et ses origamis en 2D ou 3D.

mitlilianmitsulien

mittimomitlina

Certains sont des petits bricoleurs ou nous ont construit de magnifiques oeuvres...

mitcharlottemitlane

mitlaure

Nous avons aussi nos artistes en herbe... (et oui j'ai aussi joué le jeu et me suis présentée!)

mitloannmitmanon

mitsashamitzo

Et puis il y a des grands sportifs de la glisse...avec démonstration sur la cour.

mitchlo1mitlucas

mitmathomitsarah

mittamittha

Et pour terminer, nous avons aussi de petits cuistots prêts à tout faire pour engraisser les camarades. Nous nous sommes bien régalés.

Voilà c'est notre classe de CE2:

classe 

 

Les attrape-rêves des CE2

Pour embellir notre classe de CE2, et garder nos rêves tout au long de l'année, nous avons fabriqué nos attrape-rêves. Au préalable nous avons étudier ensemble, de quelle origine ils venaient.

Petit cours d'histoire de l'art: L'attrape-rêve (art et légende des amérindiens)

L'attrape-rêve ou dreamcatcher est une pièce artisanale perpétuant une légende amérindienne. Tissé un peu comme une toile d'araignée, il a pour fonction de filtrer tous les rêves. La légende veut que les rêves traversent la toile, les bons rêves se dirigent vers les plumes et ressortent pour rester dans la chambre. Les mauvais rêves sont emprisonnés dans la pierre située sur la toile jusqu'au lever du soleil. Aux premiers rayons de lumière, les mauvais rêves seront brûlés.

Bien qu'ils soient généralement de forme ronde, certaines nations amérindiennes les fabriquaient en forme de "goutte". Cette forme se retrouve notamment chez les Iroquoïens.

Il faut savoir qu'au départ, il ne s'agissait que d'un filtre pour empêcher les cauchemars de venir troubler les enfants qui dormaient, maintenenant il reste un élément décoratif très poétique dans les maisons.

Nous, nous sommes partis d'une boîte de camembert pour ne garder que le bord. Nous l'avons peint en noir, et pour remplacer le tissage au milieu du cercle nous avons collé une rosace que les enfants ont colorié selon leurs envies et goût. Puis avec de la ficelle ils ont accroché leurs perles et plumes sur trois morceaux et un quatrième pour accrocher le tout au plafond.

expo15sul expo16sul expo17sul

attreve2

attreve1 attreve

Un grand merci au papa de Lilian qui nous a fourni (énormément) en boîtes de camembert.

Additional information